incorporatingLearning Forum

23-24 Janvier 2018, Espace Champerret, Paris

Portes Ouvertes

La Gamification profonde et intelligente est possible

Article rédigé par Sally Ann Moore & Jérôme Gastaldi, CEO de Gamification Zone

En 2016 nous avons beaucoup entendu parler de la gamification, à ne pas confondre avec les jeux sérieux. 

Les exemples de gamification vus en entreprise cette année sont souvent limités au « consumer marketing » et restes superficiels. Pourtant la gamification profonde et intelligente est possible. Jérôme nous l’explique.

 Le contexte:

  • En 2017, un étudiant à l’entrée en faculté aura passé plus de 10 000 heures sur des jeux vidéo et des réseaux sociaux soit l’équivalent de toutes les heures passées au collège et au lycée.  Donc, on ne peut pas éviter l’impact de ce fait sur la façon dont ils traitent l’information et gèrent les relations dans leur vie de travail ensuite.
  • Plus de 50% de la population Française joue aux jeux vidéo, à noter que 49% sont des femmes et l’âge moyen a dépassé les 40 ans. Donc, maintenant le joueur est en entreprise et non plus sur les bancs de l’école.
  • Depuis plus de 20 ans, les jeux vidéo (première industrie mondiale de divertissement) nous démontre sa capacité à engager ses utilisateurs sur des durées longues, à les faire progresser individuellement et collectivement, à renouveler leurs centres d’intérêts, à générer des sentiments d’appartenance voir de propriété. Des paroles magiques pour le monde de la formation et développement des ressources humaines. C’est quoi leur truc alors ?  Serait-il possible de l’approprier ?

Une réponse est la gamification que l’on peut définir comme suit : « Un ensemble de techniques issues du game design et de la psychologie de la motivation visant une modification des comportements afin d’aboutir aux objectifs de votre organisation. »

L’enjeu actuel

Le principal avantage de la gamification est sa capacité à fidéliser et engager les utilisateurs d’une application ou d’un service. Cela signifie que les utilisateurs se connectent régulièrement à votre service et qu’ils l’utilisent. Quel que soit votre application vous pouvez utiliser la gamification pour fidéliser vos utilisateurs.

Mais trop souvent la gamification est limitée au triptyque dites « PBL » pour Point, Badge et Leaderboard (classement). Cette gamification superficielle (marketing) uniquement axée sur des récompenses à court terme et sur la compétition comporte des risques majeurs :

  • La démotivation : Que ce passe-t-il lorsqu’il n’y a plus de récompenses à chasser ? Lorsque l’effet de surprise est passé ?
  • Le découragement : que se passe-t-il lorsque l’utilisateur est relégué en seconde partie de classement à fortiori si ce classement est public ?
  • Le remplacement d’une motivation intrinsèque quel que soit son niveau par des motivations extrinsèques ‘’artificielles’’ n’est pas souhaitable car elle revient à tuer la motivation intrinsèque

Mais alors en quoi consiste une gamification pérenne ?

Une gamification durable est basée sur 3 piliers :

1. La psychologie de la motivation (comportementalisme, cognitivisme, autodétermination):

Designer pour l’humain consiste à reconnaitre qu’un outil, un management s’adresse à des individus non uniformes, qui ont chacun un spectre de motivations différent.

En activant des motivations variées le concepteur de gamification va multiplier les chances et les opportunités de créer de l’engagement.

En « renforçant » au sens comportementaliste du terme par un système de récompense varié et imprévisible le concepteur de gamification ancrera les comportements souhaités.

2.Le game design :

Le game design consiste en un ensemble de technique et méthode qui ont pour objectifs de :

  • Engager le joueur de toutes les façons possibles (mission, message, compteur temps, barre de progression, niveau…)
  • Générer la « capacité intéressée » qui consiste à s’assurer que le joueur affronte un niveau de difficulté juste au-dessus de ses compétences évitant ainsi ennui et frustration
  • Permettre la progression, sur des critères variés et sur une durée longue
  • Créer des interactions avec les autres utilisateurs et permettre aux utilisateurs de participer et d’enrichir le système

Un bon game designer pense toujours à mettre le joueur au centre de l’expérience. Cela passe par :

  • L’impression de faire partie de quelque chose de plus grand que soit
  • Une interface et une présentation qui ‘’tourne’’ autour du joueur
  • Un sentiment de maitrise venant d’une une capacité de choix

 

3.La gestion des récompenses

Les récompenses en entreprise n’ont pas évolué depuis des décennies. Elles sont principalement tangibles et la plupart du temps prévisibles. Poser la question autour de vous et voyez combien de salarié considère leur paye mensuelle comme une récompense.

Les jeux sont passés maitre dans l’art de récompenser leurs utilisateur en ayant compris que :

  • La surprise est plus importante que la récompense elle-même. La surprise engendre la sécrétion de la Dopamine, neuro transmetteur dopant votre cerveau
  • Des récompenses intangibles comme la reconnaissance, le statut, l’accès sont extrêmement importantes en particulier chez les milléniaux.
  • Les récompenses doivent être adaptées au facteur temps. Si les badges sont efficaces sur le court terme d’autres récompenses ont des durées d’efficacité en mois ou en années


En Conclusion

Le travail d’un ‘’designer en gamification’’ est le même que celui d’un manager. Il lui est donné un capital humain qu’il doit engager, faire progresser et fidéliser.

Bien appliquée la gamification peut :

  • Augmenter l’engagement de vos apprenants, de vos salariés
  • Transformer la performance de vos outils (LMS, RSE, etc.)
  • Générer des dynamiques d’entraide, de collaboration pour le bienfait de votre organisation
  • Fidéliser, générer un sentiment d’appartenance, d’adhésion

Alors n’attendez plus et contactez un spécialiste en gamification.

Sponsors