Paris France 2023

Paris France 2023

LT France 2022 Logo

Dates and Venue

1 - 2 février 2023 | Porte de Versailles | Hall 7.1

3 tips pour engager ses apprenants

3 tips pour engager ses apprenants

PROCERTIF Stand: L54
3 tips pour engager ses apprenants

Le défi de l’engagement des apprenants remonte à la démocratisation de l’enseignement. Il s’agit donc d’un sujet historique qui a pris encore plus d’importance ces dernières années du fait de l’augmentation des formations à distance. Motiver, captiver et engager semble encore plus dur via l’écran qu’en présentiel. Pour résoudre ce problème, les croyances sont multiples et les solutions dites magiques pléthoriques dans les nouvelles technologies. Pourtant, il n’existe aucune recette unique qu’il suffirait d’appliquer pour garantir un engagement optimal. Mais la combinatoire d’ingrédients pertinents peut vous garantir de très bons résultats.

 

En partant du postulat qu’il n’y a pas de recette miracle, nous vous épargnerons dans cet article l’idée que la mise en place de certifications est la solution qui va révolutionner l’engagement de vos apprenants d’un coup de baguette magique. Toutefois, nous avons aujourd’hui l’expérience et les preuves quantitatives que la certification est un amplificateur important des 3 leviers clés de l’engagement apprenant.

 

Levier 1 : Être en phase avec les enjeux opérationnels

Le premier facteur de motivation pour suivre une formation est qu’elle réponde à un besoin. En pédagogie il est même fréquent d’initier une séquence d’apprentissage en s’appuyant sur une « situation problème » pour créer le besoin. Et bien que tous les enseignements ne se construisent pas uniquement sur la résolution de problème il n’en demeure pas moins qu’assurer la continuité entre la formation et les situations de travail renforce l’engagement des apprenants.

En ce sens, la certification impose par nature une approche pragmatique et opérationnelle. Scénariser un dispositif pédagogique certifiant nécessite de placer la certification et donc l’évaluation certificative comme première pièce du puzzle. Alors que l’erreur consiste à la voir comme la touche finale, la certification aidera donc tous les acteurs d’une action de formation à garder le bon cap, celui des enjeux métiers.

 

Levier 2 : Rendre l’apprenant acteur de son développement en valorisant ses compétences

Vouloir mettre en place des organisations apprenantes, c’est créer des environnements offrant des ressources pédagogiques en libre-service afin de faciliter l’apprentissage par l’expérience. La fameuse confrontation à la « situation problème ». Mais le revers de cette autonomie est souvent la difficulté à donner du sens et à valoriser le chemin parcouru. Si les LXP ou les moteurs d’IA des LMS peuvent préconiser les prochaines ressources à suivre, cela n’est sans doute pas suffisant pour responsabiliser un collaborateur dans la construction de son passeport de compétences.

Là aussi, la certification peut grandement faciliter la volonté de l’apprenant à se former en vue de matérialiser et valoriser ses compétences. Car, d’une action de formation, il atteint deux objectifs. Une aide pour résoudre des problématiques opérationnelles et une preuve des compétences qu’il a développées afin de les valoriser en interne, comme en externe. Autrement dit, engager l’apprenant en formation, c’est avant tout engager le collaborateur dans son développement professionnel.

 

Levier 3 : La pertinence pédagogique des parcours de formation proposés

Il va sans dire, mais il est toutefois bon de le rappeler, garder la motivation des apprenants dans des dispositifs parfois longs nécessite une bonne ingénierie pédagogique, mais également une bonne stratégie de déploiement. Attention à ne pas tomber dans le piège de l’effet Waouh notamment dans les formations digitales. Non, une bonne formation n’est pas directement liée à la qualité graphique ou au dynamisme des activités synchrones. Non, c’est avant tout une formation qui vise l’efficacité vis-à-vis du problème qu’elle doit solutionner. Le parcours de formation prenant d’ailleurs des formes nouvelles, car il est de plus en plus multimodal, il intègre très souvent du digital et des usages collaboratifs et il prend en compte l’informel non structuré par la cellule formation.

Une fois de plus, en s’interrogeant sur les compétences à évaluer et sur la manière de les évaluer à l’issue du parcours, la démarche de certification assure d’être en recherche d’efficacité et évite, de fait, les digressions pédagogiques et les déperditions d’énergie.

 

Pour conclure, nous espérons par ces quelques lignes vous avoir rappelé les leviers que vous pouvez activer pour développer la motivation de vos apprenants et vous avoir donné envie d’utiliser la certification comme accélérateur de votre moteur d’engagement.

Voir tous les articles
Loading

Merci à nos sponsors