Paris France 2023

Paris France 2023

LT France 2022 Logo

Dates and Venue

1 - 2 février 2023 | Porte de Versailles | Hall 7.1

Crise sanitaire : Quelles réelles leçons pour la formation à distance et un développement des compétences efficient ?

Crise sanitaire : Quelles réelles leçons pour la formation à distance et un développement des compétences efficient ?

Marc Poncin
Crise sanitaire : Quelles réelles leçons pour la formation à distance et un développement des compétences efficient ?

Nous vous faisons découvrir aujourd’hui un nouvel article d’expert publié dans le dossier spécial Tech&Learn 3e édition de Mag RH, partenaire de LT France.

Marc Poncin, Directeur de la Formation Professionnelle, Université Paris Est Créteil, membre du GARF, nous explique quelles sont, à la suite de la crise sanitaire, les réelles leçons pour la formation à distance et un développement des compétences efficient.

La vague inattendue et forcée de mise à distance due au covid, a-t-elle eu un véritable effet de levier pour le E-learning ?

La situation critique du moment a de toute évidence accéléré les projets de tous ceux qui étaient déjà en route et de ceux qui souhaitaient s’y mettre. En réalité, lorsque nous débattons entre initiés, nous avons toujours l’impression que certaines idées ou techniques sont évidentes. Mais lorsque le débat s’étend à un cercle plus large, c’est-à-dire l’ensemble des acteurs de la formation, nous voyons apparaître une grande disparité d’avancements et estimer cette part de précurseurs et avant-gardistes à seulement 10% des structures de formation. Bon nombre d’apprenants ont vécu des situations plutôt négatives et ont subi des pédagogies très solitaires avec l’envoi de cours en masse se rapprochant plus du cours par correspondance. Aujourd’hui de nombreux formateurs et apprenants aspirent à revenir au plus vite au présentiel et argumentent, avec ces vécus, que le E-learning n’est pas une pratique efficace, voire nulle. Les proportions de « pro et d’anti » n’ont pas autant évoluée que certains voudraient le faire croire. Les deux camps ont chacun développé de solides arguments durant la crise.

 

Les modèles pédagogiques bousculés ?

Les apprenants et les acheteurs de formation ont aussi observé, au travers des différentes expériences de crise, la fragilité du fameux ATAWAD qui a fait la renommée du E-Learning, ces dernières années. ATAWAD est un acronyme anglais signifiant Any Time, AnyWhere, Any Device que l’on peut traduire par : « apprendre où on veut, comme on veut, quand on veut ». Selon la finalité de la formation et surtout l’efficience attendue, l’apprentissage en solitaire a encore plus montré ses limites quand on l’adresse au plus grand nombre. L’autonomie, la capacité d’autoapprentissage est très différente selon les apprenants. C’est ainsi que les plus jeunes publics, pourtant plus à l’aise avec la technologie, demandent par ailleurs une plus grande attention de suivi pédagogique et un « guidage » plus fort en distanciel.

 

Les modèles économiques impactés également

Ces ré-interrogations de la pédagogie à distance bousculent fortement le modèle économique de formations souvent tournées vers le type « libres », avec la rentabilité pour objectif premier.

Pour en savoir plus, retrouvez l'article complet de Marc Poncin en suivant ce lien

View all News
Loading

Merci à nos sponsors