Paris France 2023

Paris France 2023

LT France 2022 Logo

Dates and Venue

1 - 2 février 2023 | Porte de Versailles | Hall 7.1

Une leçon de Golf… L'universalité du modèle 70/20/10 et la réalité du terrain (de golf…)

20 oct. 2022

Une leçon de Golf… L'universalité du modèle 70/20/10 et la réalité du terrain (de golf…)

Sally-Ann Moore
Une leçon de Golf… L'universalité du modèle 70/20/10 et la réalité du terrain (de golf…)

 

Un jour au golf j'ai décidé que je voulais jouer sur les grands parcours de qualité.


Pour cela il fallait un handicap d’un 28 maximum et moi j'avais un handicap de 32, donc je me suis adressée au professionnel de mon club de golf local à Annecy. Normalement les pros de golf vendent les cours de perfectionnement et essayent d’installer un jeu parfait (handicap de 0 !). Moi, Je lui ai demandé de l'aide pour améliorer mon jeu : je ne voulais pas prendre des leçons de golf ; en revanche je voulais faire descendre mon handicap en dessous de 28.

Cette requête, qui consistait à ne pas acheter ses cours, mais payer un objectif de performance, a radicalement changé son approche.
Nous avons fixé un prix équivalant à 5 cours d'une heure avec lui, mais en réalité nous ne sommes pas allés au bout des 5 séances.

A) Pendant la première séance il a fait une analyse de mes besoins pour combler l'écart entre mon niveau actuel et le handicap de 28. Pour ceci il m’a regardé taper des balles au
« driving range » et il a filmé mon swing. J’avais un « slice » de boucher ! Il m’a montré mes deux grandes erreurs et il a changé légèrement le positionnement de mes mains sur la canne. Ensuite il m’a coaché pendant 20 minutes au « driving range », pour bien s’assurer de la bonne adoption des deux nouvelles techniques.

B) Ensuite nous avons joué ensemble trois fois de suite ; pendant cette mise en pratique il m’a coaché sur le terrain en situation réelle et non théorique comme au « driving range ».

C) Après 3 séances (et non 5) il m’a rendu ma carte et ma licence FFG avec un handicap de 26.1 – j’avais atteint mon but !


Cette façon d'enseigner correspond aussi au modèle 10-20-70 - c'est à dire, 10% de l'effort dans l'apprentissage pour atteindre un niveau de performance désiré (c’est la partie cognitive "je sais") ; 20% représente la partie " je sais faire" ; mais le gros effort, les 70%, c’est la partie "j'adapte et j'applique".

Malheureusement on retrouve beaucoup de budgets de formation dans les proportions inverses, avec 70% dédié à la partie cognitive et seulement 10% dédié à la partie « mise en situation de travail réel ».
Je trouve que cette anecdote de golf est une analogie utile à la stratégie de formation en entreprise. Au lieu de livrer des cours, il m’a livré un résultat, en se focalisant sur l’écart entre la performance actuelle et le niveau désiré. Ainsi on a passé moins de temps, on a dépensé moins d’argent, et on a obtenu un résultat mesurable. 
 

Voir tous les articles
Loading

Merci à nos sponsors