5-6 février 2020, Porte de Versailles, Paris

 

 CEL Gold  english

 

News

Loading
  • Sally-Ann Moore est un inénarrable personnage du elearning en France et en Europe. Nommée en 2012 et 2014 dans le “TOP 10 Movers and Shakers” du elearning en Europe, tous ceux qui l'ont rencontrée ne l'oublient jamais !
     
  • En bientôt 18 ans d’existence, le iLearning Forum est devenu l’événement incontournable pour les acteurs du E-Learning. Noobelearning a eu la chance de pouvoir poser quelques questions à sa créatrice, Sally Ann Moore.
  • La formation n’a pas échappé au phénomène de transformation digitale des entreprises ces dernières années. Pourtant, avec seulement 10% d’entre elles utilisant le e-learning, la France avance péniblement vers ce nouveau paradigme. Le pays affiche un inquiétant retard, et ce malgré l’environnement juridique très fort et le système de financement public solide dont profitent les secteurs de l’éducation et de la formation. Difficultés pour les entreprises de faire un choix parmi de nombreuses solutions où réticence au changement, le e-learning profite pourtant aujourd’hui d’une reconnaissance internationale. Retour sur les spécificités de cette pratique.

  • Comment se porte le marché du e-learning aujourd’hui ?

    En France nous témoignons une bonne croissance depuis deux ans, autour de 15% CAGR . Ceci est une des meilleures croissances dans l’Europe. La taille du marché, à environ 200 million d’euros,  par contre, n’est que 2% du marché mondial. Donc la France est en retard, mais très dynamique et en mode « rattrapage ».

  • Tout en préparant le programme de conférence Learning technologies France 2018, j'ai fait de la recherche et de la lecture, en particulier en ce qui concerne les tendances de Learning & Development, de la Gestion des talents et Gestion du capital humain. J'ai découvert un véritable choc et un paradoxe sur la valeur des personnes pour les organisations.
  • Il subsiste encore en France certains freins quant à l'utilisation du e-learning. A l'heure où la digitalisation des contenus bat son plein, seules 10 % des entreprises aujourd'hui forment leurs salariés via ce mode pédagogique. Explications et décryptage du marché du e-learning avec Sally-Ann Moore, directrice générale de Learning Technologies France (anciennement appelé iLearning Forum), événement annuel de référence pour les responsables formation et RH qui aura lieu les 23 et 24 janvier 2018. 
  • Avec plus de 100 exposants, des conférences, des ateliers thématiques qui permettront à plus de 5000 visiteurs en provenance de 40 pays de se tenir informés des dernières nouveautés en matière d’e-learning, Learning Technologies est un salon incontournable en France. Il se tiendra les 23 et 24 janvier, Porte de Champeret à Paris. Nous avons rencontré Sally-Ann Moore la directrice des conférences. 
  • Des recherches récemment publiées sur les apprenants modernes ont inspiré ce bref article sur le traitement des besoins de l’apprenant moderne et « millénaire ». 

    À mesure que l’e-learning se répand sur le lieu de travail et que l’apprentissage mobile sur les smartphones est une stratégie commune, l’activité de formation se heurte à la réalité de l’apprenant moderne.

  • Si le cloud est un incontestable vecteur de croissance et d’engagement pour l’apprentissage numérique, la sécurité reste une limite importante à son adoption par le secteur du e-learning.

    Certains fournisseurs de plateformes LMS ne proposent plus que des solutions cloud, confiants dans l’avènement d’un modèle unique. Mais où en sont les réflexions des consommateurs et des fournisseurs de solutions e-learning,  qu’en disent les spécialistes de la cybersécurité ? Le e-learning affiche-t-il des spécificités ? Tour d’horizon des enjeux et des recommandations pour faire de toute transition cloud, un succès…

  • En 2016 nous avons beaucoup entendu parler de la gamification, à ne pas confondre avec les jeux sérieux. 

    Les exemples de gamification vus en entreprise cette année sont souvent limités au « consumer marketing » et restent superficiels. Pourtant la gamification profonde et intelligente est possible. Jérôme nous l’explique.

21 Results

Top Sponsors

Sponsors Gold

Sponsors Silver

Start-ups

Partenaires